« Une femme a été arrêtée à son domicile le 1er Septembre 2016, après avoir été accusée par un homme d’avoir coupé une partie de ses organes génitaux lors des rapports sexuels. Après l’interrogatoire, la femme a admis son crime, affirmant qu’elle a perdu son sang-froid après que l’homme ait refusé de la regarder dans les yeux. Elle a été accusée d’agression avec une arme mortelle et une caution de 15 000 dollars a été fixée. »

Jones comparaîtra devant le tribunal le jeudi où elle devrait plaider coupable. Elle en a pour jusqu’à 8 ans de prison.

Source : tweebuzz