Une étude récente menée à l’Université d’Oxford a découvert que les femmes avec de grands bouts sont en fait plus intelligentes et plus saines que les femmes avec des crosses moyennes ou de petites tailles! Ils avaient aussi des niveaux de cholestérol et de grandes hormones qui les ont aidés à mieux procéder le sucre, de cette façon à réduire le risque de nombreuses maladies cardiaques et le diabète.

Selon les résultats de l’étude, les femmes avec les gros culs avaient des enfants plus intelligents en raison de leur nombre élevé d’acides gras oméga-3 présents dans les fesses. Ces acides gras sont essentiels pour le bon développement du cerveau.